Les oeufs de Pâques

Pâques est une fête que j’attends des mois à l’avance. Parce qu’elle est synonyme de printemps, d’herbe verte, de parfums de fleurs et parfois de premiers repas à l’extérieur. C’est peut-être la fête que je préfère. Mais cette année Pâques était un peu différente. Impossible de se réunir en famille, d’offrir à chacun un lapin de son chocolat préféré ou de partager un repas. Et pourtant pourquoi renoncer aux traditions? Peut-être même qu’en cette période, elles sont plus importantes encore?

Chez nous les traditions de Pâques tournent essentiellement autour des oeufs. Certaines années, j’aime décorer la table avec des oeufs aux coquilles différentes. Les blancs et bruns des poules des voisins, les petits oeufs de caille mouchetés de l’épicerie de Bavois ou même les jolis oeufs de Canne bleu-vert du petit marché du Chalet des Enfants. Ils offrent une si belle diversité. D’autres fois, si je veux plus de couleur, j’aime m’amuser à les peindre. Depuis quelques années, j’ai cherché à le faire uniquement avec des produits naturels et je dois dire que le résultat me plait bien plus que les couleurs du commerce. Les teintes sont plus subtiles et le procédé plus amusant. D’autant qu’on ne sait jamais exactement ce que l’on va obtenir.

En cherchant un peu on trouve des dizaines de possibilités pour obtenir presque toutes les couleurs imaginables. Ma maman utilise des écorces de bois ou les traditionnelles pelures d’oignons. De mon côté j’ai testé le curcuma, le jus de myrtille ou encore la betterave (un peu plus décevant). Cette année j’ai choisi le chou rouge, qui donne des oeufs d’un bleu magnifique. Je vous donne la recette ici.

Mais ce que j’aime avant tout avec les oeufs, c’est bien sûr les manger! Notre recette préférée est la « Torta Pasqualina » ou tarte de Pâques en italien. Dans une farce au fromage et aux côtes de bettes, on casse quelques oeufs qui cuiront dans la tarte. Les plus chanceux en auront un dans leur part. Cette tarte est délicieuse en entrée ou comme plat unique végétarien à adapter en fonction de ce qu’on aime. Cette année j’y ai mis de l’estragon du jardin. Essayez!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :